Le Conseil Général des Vosges 
présente 
une production MOBIL'HOMME 

 

29 et 30 MAI 2010
26 et 27 JUIN 2010
31 JUILLET et 1er AOÛT 2010

 

Les pierres chantantes concert
Danse improvisée
Cinéma expérimental lumière, ombre
Zombie marionnettes & théâtre d'objets
Les métamorphoses danse comtemporaine
Le son des lieux concert
Mythe au logis conte en musique
Faust go to Hell [ENTRÉE LIBRE] art de la rue
A fuego lento [ENTRÉE LIBRE] art du feu
A l'ombre des Ondes siestes audio parlantes
La visite interdite [CRÉATION] une balade théâtrale sur le site Gallo-romain

ENTRÉE LIBRE et GRATUITE
pour les spectacles nocturnes du 31 juillet

FAUST et FUEGO LENTO

 


Contacts
Remerciements
Téléchargements
Renseignements pratiques

 

Document sans titre Document sans titre

DES REGARDS CROISES ENTRE ARTS ANCIENS ET ARTS VIVANTS

L’utilisation des arts vivants comme élément déclencheur d’une conscience patrimoniale a fait ses preuves depuis de nombreuses années. En effet, la découverte des arts vivants sensibilise les visiteurs à une relecture du monument et éclaire les œuvres passées d’un regard neuf.
Ainsi, les grands musées français et étrangers élargissent leur frontière. Spectacles, concerts, chorégraphies, lectures et autres performances ont de nos jours investi l’espace du musée. Croiser patrimoine et spectacle vivant est une manière d’affirmer que le patrimoine peut-être un atout pour le spectacle vivant et inversement. Les lieux patrimoniaux dans leur diversité peuvent offrir des espaces inattendus à la création. De même, le patrimoine, en s’ouvrant aux formes artistiques, se donne une possibilité de s’inscrire dans l’époque contemporaine, il peut ainsi concerner des publics nouveaux et différents.
Cette rencontre pourtant ne va pas d’elle-même. Comment aller au-delà de la rencontre naturelle des « vieilles pierres » avec la musique classique ? Comment ne pas vivre l’ouverture du patrimoine aux formes contemporaines comme une simple provocation ?
Voilà quelques-unes des questions qu’il convient de se poser pour ne pas rater la rencontre souhaitable entre patrimoine et spectacle vivant. En cela, il me semble pertinent d’inscrire LES ARENES DE GRAND dans cette dynamique. créatrice.


PHILIPPE PELLIER

Document sans titre
©2010 Elvis Undead Club - Anne-Noëlle DEBORNE  
compteur de visite gratuit visiteurs